CIRQUE / SAMEDI 19 MAI 20H / SOUS CHAPITEAU, CHÂTEAU DE DERCHIGNY, COMMUNE DE PETIT CAUX DURÉE 1H10 / TARIF A / CONSEILLÉ À PARTIR DE 6 ANS RÉSERVER
SÉANCES SCOLAIRES : JEU. 17 10H / VEN. 18 MAI 10H

Traits d'Union

L’ENVOLÉE CIRQUE

Rencontre entre deux duos de circassiens et deux musiciens.

 

Michèle et Laurent sont fildeféristes. Sur leurs fils souples ils recherchent l’équilibre dans le déséquilibre constant qu’induisent leurs agrès, l’identité de leur duo trouvant sa force dans leur complémentarité. Pauline et Jeanne ont créé la Quadrisse, nouvel agrès aérien constitué de quatre fines cordes noires. Elles offrent à voir un corps à corps en suspension, une danse en contact faite d’imbrications et de contrepoids.

La clarinette basse d’Arnaud et le violoncelle de Mauro s’allient en un souffle commun. Dans ce spectacle, la musique crée du mouvement et le mouvement donne naissance au son.

Les six artistes trouvent là leur terrain de jeu. Les chemins se tissent en un graphisme fait de lignes de cordes. Les acrobates en explorent les différentes dimensions avec nécessité, sans enluminures.

Traits d’Union questionne les rapports humains, la quête de l’équilibre au sein d’un univers instable, évoquant les liens qui se créent entre les générations, entre l’horizontalité et la verticalité, entre les mouvements et le son, entre nos différences et nos points communs.

• Avant et après le spectacle, rendez-vous sous le petit chapiteau annexe pour boire un verre en musique.

 

« Sous un magnifique chapiteau de 500 places, ces quatre artistes réalisent des performances des plus étonnantes. Ils nous gratifient d’un magnifique spectacle à la fois poétique et comique nous garantissant de l’émotion et du rêve en partage. Un spectacle qui fait du bien ! » THÉÂTRE.COM

De et avec les artistes de cirque Michèle D’Angelo, Laurent Barboux, Pauline Barboux et Jeanne Ragu. Musiciens Arnaud Sacase et Mauro Basilio. Mise en piste Lionel Becimol • Création lumière Gilles Fer. Création costumes Zoé Lenglare. Régisseur piste Pierre Yves Dubois.
Aide du Conseil régional d’Ile de France, du Conseil départemental du Val de Marne, la SACD / dispositif Processus Cirque, la Spedidam, la Société Générale. Soutien de la communauté de commune Caux Estuaire (76) – Festival « la fête du Cirque », de La ville de Boussy-Saint-Antoine (91), de L’Académie Fratellini (93). Coproductions Archaos, Pôle National des Arts du Cirque Méditerranée et Théâtre Firmin Gémier / La Piscine – Pôle National des Arts du Cirque d’Antony et de Châtenay-Malabry.

© photo : G. Galland, C. Chaumanet, P. Deutsch

Site de la compagnie


AUTOUR DU SPECTACLE

SAMEDI 19 MAI 19H

SCÈNE OUVERTE

Avant le spectacle, scène ouverte au groupe Orchestre à l’école (orchestre à cordes de Berneval). [+]


Co-fondée par Michèle D'Angelo et Laurent Barboux, L'Envolée Cirque défend depuis 1997 les arts du cirque sous chapiteau, le cercle et l'itinérance.

Ils co-écrivent le spectacle Et Moi qui tournera de 2002 à 2006. En 2013, Pauline Barboux et Jeanne Ragu, acrobates aériennes : “Danseuses sur Quadrisse”, les rejoignent.

L'Envolée Cirque reprend alors la route avec deux nouveaux spectacles tous publics et plein d'humour : Tanda et Le voyage de Michü et Mr Lô. Sans oublier Le Bal Circassien, qui remporte toujours autant de succès.

En 2016, ils se lancent ensemble dans la création d'un nouveau spectacle : Traits d'Union.

C'est aujourd'hui deux générations circassiennes et une équipe technique itinérante qui relèvent le défi de l'échange, du partage et de la transmission.


Traits d'Union c'est la rencontre de deux duos de cirque.
C'est un quatuor auquel s'ajoute deux musiciens.
Traits d'Union, c'est un sextet dans la piste.
Michèle et Laurent sont fildeféristes. Sur leurs fils souples ils recherchent l'équilibre dans le déséquilibre constant qu'induit leurs agrès.
Le déséquilibre de l'un bouleversant l'équilibre de l'autre, l'identité de leur duo trouve sa force dans leur complémentarité.
Pauline et Jeanne ont créé la Quadrisse. Ce nouvel agrès aérien est constitué de quatre fines cordes noires.
Elles offrent à voir un corps à corps en suspension, une danse en contact faite d'imbrications et de contrepoids.
Un travail où l'une ne tient pas sans l'autre.
La clarinette basse d'Arnaud et le violoncelle de Mauro s'allient en un souffle commun proche de la tessiture de la voix humaine.
Dans ce nouveau spectacle, la musique crée du mouvement et le mouvement donne naissance au son.
Les six artistes trouvent là leur terrain de jeu.
Les chemins se tissent en un graphisme fait de lignes de cordes.
La pistographie se révèle tout au long du spectacle.
Les acrobates en explorent les différentes dimensions avec nécessité, sans enluminures.
Traits d'Union questionne les rapports humains, la quête de l'équilibre au sein d'un univers instable.
Traits d'Union évoque les liens qui se créent entre les générations, entre l'horizontalité et la verticalité, entre les mouvements et le son, entre nos différences et ce que nous avons en commun.


Dans la piste, il y a deux agrès nouveaux de natures instables: Le cercle mobile et la Quadrifil.

Leurs différents mécanismes sont conçus pour mettre en exergue la fragilité de l'équilibre.
Ils sont mis en mouvement manuellement par les artistes sur piste leur permettant de se tenir et de se hisser, dépendants physiquement les uns des autres.

Le cercle mobile circule de haut en bas, de bas en haut et pivote sur un axe. Il supporte les acrobates comme il l'entend. Pour ne pas en tomber, la combinaison de leurs poids et de leurs forces est impérative.

La Quadrisse et le fil souple fusionnent en un unique dispositif mécanique : La Quadrifil. Les forces exercées par les acrobates sur les cordes agissent sur le dispositif et le transforment. En retour ces transformations modifient les mouvements et l'état des acrobates eux-mêmes. Ils se tiennent, s'agrippent, basculent, se hissent et se rattrapent chacun dans une dépendance aux autres.


"Mes compagnons de L'Envolée Cirque ont conçu des agrès tout à fait nouveaux et étonnants. Ils les ont domptés comme on peut le faire des fauves. Ils ont imaginé les figures qu'ils pourraient y exécuter et les ont tentées, sont tombés, ont pris des coups et des bleus et enfin leurs envols. Ils ont ensuite peaufiné leurs gestes et ont combiné des suites de mouvements pour que l'étonnement y soit croissant. Je leur suggère de rester au plus près de ces sensations. Je cherche à ce qu'elles restent intactes, présentes et prégnantes. Qu'ainsi leurs sens, toujours à fleur, puissent inviter les miens à s'y projeter.

Je suis subjugué de partager leurs sensations. Alors qu'ils restent debout, j'éprouve davantage le vertige. Quand ils poussent ou tirent, mes pieds de spectateur gigotent comme pour trouver de meilleurs appuis.

C'est ce que souvent le cirque attend de son public : que ça semble facile. Mais ici pas de grand sourire après exécution. Pas de chichis. Dans leurs regards il y a juste une trace du chemin parcouru avant le retour à la terre ferme. Et leurs sourires sont tout autres, teintés du plaisir d'avoir partagé ce saut de la mort. Sans roulement de tambour. 

Ah oui, la musique ... Les musiciens sont en piste pour accompagner les acrobates. C'est du live. Bon, je reprends ... Les acrobates sont en piste pour accompagner les musiciens. C'est du live. Comment dire ? Allez savoir. J'ai le tournis."

Lionel Becimol


« Sous un magnifique chapiteau de 500 places ces quatre artistes ont réalisé des performances des plus étonnantes. Ils nous ont gratifiés d'un magnifique spectacle à la fois poétique et comique nous garantissant de l'émotion et du rêve en partage. Un spectacle qui fait du bien ! » Laurent Schteiner - théatre.com - le 29/11/2016

« Le public captivé a retenu son souffle devant cette beauté qui l'a littéralement fasciné. Ce spectacle très riche porte également en lui un univers humoristique décalé par un ensemble de fantaisies qui complète à merveille son propos. Ce spectacle en tournée est à découvrir de toute urgence ! » Laurent Schteiner - théatre.com - le 29/11/2016