Une Grande Fille / Dylda

FILM RUSSE DE KANTEMIR BALAGOV | 2019 | 2H17 | AVEC VIKTORIA MIROSHNICHENKO, VASILISA PERELYGINA, TIMOFEY GLAZKOV | Prix de la mise en scène et Prix Fipresci, Un Certain Regard, Cannes 2019

1945. La Deuxième Guerre mondiale a ravagé Leningrad. Au sein de ces ruines, deux jeunes femmes prennent soin des victimes. Elles tentent de se reconstruire et de donner un sens à leur vie…
« Il y a d'emblée quelque chose de très russe dans cette fresque intimiste, baignée de tons chauds, orangés. C'est du rare, du costaud. On est là pour éprouver des sentiments plus grands que nature. L'ambition est palpable. Attention : chef d'œuvre. » Le Figaro


HORAIRES
16 > 22 OCTOBRE

vendredi 20:45
dimanche 17:30 D



EXTRAITS DE PRESSE

Ces portraits de femmes blessées ne seraient pas aussi admirables sans les personnages secondaires que le réalisateur parvient à faire exister en quelques scènes inoubliables. Télérama
Les deux actrices apportent tout leur charme et leur mystérieuse beauté slave à ce drame très russe. Le Point
Ce film sidérant avance à tâtons au cœur de l'âme, toujours palpitante au milieu des ruines. La Croix
Mais c'est parce qu'on est happé par leur terrible destin que ce film, si beau dans son esthétique du cadre et si cruel dans ses sentiments, prend aux tripes. Le Journal du Dimanche
Kantemir Balagov paraphe une partition cruelle et trouble entre celle qui voulait un enfant et celle qui n'en voulait pas. Brillant, tranchant, bouleversant. Les Fiches du Cinéma
Mais l'intelligence de [la] démarche [de Kantemir Balagov], son goût pour les personnages féminins transgressifs (quel directeur d'actrices !) et surtout l'inspiration formelle de son univers (avec un emploi toujours visionnaire de la couleur) font de ce film une expérience mémorable. Positif