Spectacle & Cinéma

Autour de L'Occupation. Avant Romane Bohringer sur le plateau mardi 8 octobre à 20h, Dominique Blanc sur l'écran.

L'Autre

FILM FRANÇAIS DE PATRICK-MARIO BERNARD ET PIERRE TRIVIDIC | 2009 | 1H37 | 35MM | AVEC DOMINIQUE BLANC, CYRIL GUEÏ, PETER BONKE | D'APRÈS L'ŒUVRE D'ANNIE ERNAUX | Meilleure interprétation féminine, Venise 2008

Alex veut une vraie vie conjugale. Anne-Marie veut garder sa liberté. Ils se séparent sans heurt et continuent à se voir. Pourtant, lorsqu'Anne-Marie apprend qu'Alex a une nouvelle maîtresse, elle devient folle de jalousie et bascule dans un monde inquiétant, fourmillant de signes et de menaces...


HORAIRES
DIMANCHE 6 OCTOBRE, 16H30


EXTRAITS DE PRESSE

on pourrait se laisser bercer des heures par sa créativité visuelle et sonore. (...) Trividic et Mario Bernard réussissent l'exploit de nous faire ressentir l'onde d'une expérience filmique. Les Inrockuptibles
Ce tableau de moeurs (...) tient dans la corrélation entre l'obsession du personnage et l'état du monde qui l'environne (...) L'Autre est autrement dit un film passionnant qui bute sur sa question centrale : l'effacement de l'altérité. Le Monde
un indéniable talent de metteur(s) en scène: la caméra mobile, virtuose, ne cesse d'inscrire les personnages sur l'arrière-fond saisissant du grand magma urbain actuel. Télérama
A travers le portrait d'une femme jalouse, Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic étendent leur fiction à une peinture des temps modernes, où rôdent bien des fantômes. Libération
L'Autre relève du cinéma le plus pur, porté à l'incandescence par une actrice qui, (...) contrôle chacun de ses gestes, chacune de ses intonations. (...) Un diamant. Le Nouvel Observateur
Progressivement, le film, expérience mentale urbaine construite comme un morceau de free-jazz inquiétant, glisse vers un fantastique lynchien où l'imagination de l'héroïne devient sa pire ennemie. Vertigineux. Première
Envoûtant dès les premières minutes par sa mise en scène impressionniste (...). Le Journal du Dimanche
[La] composition [de Dominique Blanc] contribue, ô combien ! à la réussite de cette fiction très singulière. Positif
L'Autre impose une atmosphère d'une puissance singulière. (...) Dominique Blanc livre une interprétation sidérante La Croix