SAM 8 DÉCEMBRE 11H
durée 50 minutes
RÉSERVER
GUILMÉCOURT
commune de Petit-Caux
salle socio-culturelle
tarif D
THÉÂTRE D'OBJETS ET DE MARIONNETTES
JEUNE PUBLIC
dès 7 ans

séances scolaires jeu 6 déc 10h & 14h | ven 7 déc 10h & 14h.

Choses et autres

D'APRÈS JACQUES PRÉVERT ET PIERRE DODET
MISE EN SCÈNE FRANCK STALDER
COMPAGNIE HAUT LES MAINS

 

Un spectacle mêlant beauté, engagement et drôlerie.

Choses et autres c'est la mise en marionnette et en contre-basse des poèmes de Jacques Prévert, ponctuée de textes de Pierre Dodet. Les poèmes de Prévert, ce sont les récitations apprises, sues, puis oubliées. Ce sont aussi des cris d'alarme toujours d'actualité.

La scène se passe autour d'un comptoir de bar des années 50, époque où les artistes comme Juliette Gréco, Yves Montand ou Serge Reggiani se saisissaient de la poésie de Prévert. Le bar devient castelet pour toutes sortes de marionnettes et décor vivant avec des trappes qui s'ouvrent et se ferment créant un espace nouveau à chaque poème, chaque histoire, chaque pensée.

En jouant sur le passé et le présent, en donnant vie aux textes par la marionnette, l'objet et la musique, Choses et autres sème les graines de la poésie engagée dans les yeux et les oreilles des jeunes spectateurs pour les bercer tout en douceur de ses vers intemporels. Le spectacle ravive ainsi les mémoires des plus grands et fait rêver les plus jeunes à un avenir meilleur.

Salle socio-culturelle | Rue Saint Pierre (à côté de la mairie) | Guilmécourt | 76630 PETIT CAUX

1h avant la représentation, nous sommes joignables au 06 73 79 84 07.

Image

Mise en scène, création, réalisation des marionnettes et décors, manipulation, jeu Franck Stalder. Composition musicale, réalisation des décors, contrebasse Florent Hermet. Écriture de textes, voix enregistrée, regard extérieur Pierre Dodet. Création lumière Anthony Lopez. Création des illustrations de la Chanson du vitrier Coline Linder.

Production La Curieuse.

© photo : Laetitia Gessler, Vanessa Longepierre

Site de la compagnie


Les poèmes de Prévert sont mis en scène à travers la marionnette, l'objet et la matière. La marionnette, par son universalité, son intemporalité et sa grande liberté permet de faire résonner les différent propos abordés en chacun de nous. Le public ne peut pas juger une marionnette comme une personne, à la différence de l'acteur envers qui ont peut avoir un ressenti au delà de son rôle.
Diverses techniques de marionnette sont utilisées afin de servir au mieux le texte et d'habiter l'ensemble de la scénographie.
La musique est un pont entre les mots et la marionnette. Elle habille le texte, accompagne le jeu, devient narration ou respiration.
La contrebasse, instrument autant musical que visuel, vibre, gronde, claque ou s'envole...Elle a du coffre et de la finesse, elle peut être brise légère ou tempête. C'est le passé qui parle au présent.

Pour amener Prévert vers aujourd'hui, un auteur contemporain : Pierre Dodet . La mise en scène inverse la temporalité : les poèmes de Prévert sont joués et récités tandis que les poèmes contemporain sont diffusés sur support microsillon. Chaque texte appelle le suivant comme une réponse du passé au présent et inversement.
Les textes de Prévert ont été choisis pour leur beauté, leur engagement, leur profondeur et leur drôlerie. Pierre Dodet a su relever le défi en écrivant quatre textes aussi puissants qu'émouvants. Ils sont traits d'union entre les thèmes abordés, résonnances ou réponses aux textes de Prévert.


«C'était super ! J'ai bien aimé» lance une petite tête bonde de huit ans et trois-quart. Son menton est posé entre ses mains et ses yeux pleins d'étoiles sont rivés sur la scène... Même position que sa mère, assise juste derrière elle. Enfants comme adultes regardent les différents personnages qui prennent vie sous les mains du marionnettiste. Des personnages pleins de poésie et de tendresse qui animent les textes de Jacques Prévert et Pierre Dodet. La guerre, l'école, le travail… Des thèmes chers à l'auteur. La contrebasse qui accompagne cette pièce plonge la salle dans une atmosphère poétique. Un vrai petit bonheur dès 8 ans et sans limite d'âge. La Provence

Les textes, le son, la mise en scène poétique, la scénographie, la lumière toujours chaleureuse et tamisée, rendent ce moment singulier. En sortant de ce petit espace qu'est la salle de classe, je trouve le groupe scolaire en discussion avec les deux comédiens. Les questions fusent, les comédiens expliquent leurs créations, les marionnettes, la musique, les spectacles qu'ils ont faits et ceux en cours, alors je reste aussi pour ce temps convivial qui clôture parfaitement ce bon moment. Vivant Mag

Une savoureuse «mise en marionnettes... et contrebasse» de quelques-uns des textes, sus puis oubliés (mais pas complètement) de Prévert, et d'autres - dans le même ton - que l'on doit à Pierre Dodet... L'utilisation d'objets, leur agencement pour raconter une histoire et la respiration due à la musique permettent de s'imprégner pleinement des images, de la signification et de la logique des mots agencés par les poètes ! Mots dont on oublie hélas trop souvent le sens, et tend à les dénaturer dans l'usage quotidien qu'on en fait. Revue spectacle – Festival d'Avignon