Séance suivie d'une conférence de Youri Deschamps, rédacteur en chef de la revue Éclipses.

EN VERSION NUMÉRIQUE RESTAURÉE

La Strada

FILM ITALIEN DE FEDERICO FELLINI | 1954 | 1H48 | AVEC ANTHONY QUINN, GIULIETTA MASINA, RICHARD BASEHART | Meilleur film étranger, Oscars 1957 Lion d'Argent, Venise 1954

Gelsomina a été vendue par sa mère à Zampano, qui la brutalise et ne cesse de la tromper. Ils partent ensemble sur les routes, vivant misérablement du numéro de saltimbanque de Zampano. Surgit Il Matto (le fou), violoniste et poète, qui seul sait parler à Gelsomina.
« Cette fable nous touche tous. (…) Chacun, quelle que soit sa langue ou sa religion, peut y retrouver un petit morceau de lui-même. » Télérama

HORAIRES

DIMANCHE 31 MARS, 18H15 + Conférence

Document d'accompagnement, Le dossier pédagogique, Le dossier de presse, (PDF)

affiche du film

PRESSE

Métaphore de la condition humaine, La Strada déroute et bouleverse toujours d'une manière inexplicable, plus de soixante ans après sa sortie. Rollin Stone
Entièrement tourné en extérieur dans des conditions infernales, ce film itinérant vogue au gré de la composition époustouflante des acteurs. (...) voilà un chef-d'œuvre. Télérama
Avec une terrible impassibilité, Fellini nous laisse au seuil des élans inattendus de ses personnages. Seul Harpo Marx sait battre de l'aile comme Gelsomina. Cahiers du cinéma, 1955
C'est un film qui console de bien des déceptions. C'est un film qui nous raffermit dans notre conviction que le cinéma est un moyen d'expression unique. Le Monde, 1955
Le troisième long-métrage de Fellini émeut (…) par la maîtrise de sa mise en scène et la qualité de son interprétation. Le Nouvel Observateur, 1980