SAMEDI 9 MARS

2=1 « STEVE CARELL »

DEUX FILMS POUR LE PRIX D'UN !
AVEC BIENVENUE À MARWEN (20H30) + MY BEAUTIFUL BOY (23H)
Le bar de DSN est ouvert de 20h à 23h.

Bienvenue à Marwen

Welcome to Marwen

FILM AMÉRICAIN DE ROBERT ZEMECKIS | 2018 | 1H56 | AVEC STEVE CARELL, LESLIE MANN, DIANE KRUGER

Mark Hogancamp, victime d'une amnésie totale après avoir été sauvagement agressé, se lance en guise de thérapie dans la construction de la réplique d'un village belge durant la Seconde Guerre mondiale…
« Hommage d'un rêveur à un autre rêveur, le film est une superbe et réjouissante explosion de magie. » Télérama

HORAIRES

SAMEDI 9 MARS, 20H30
affiche du film

PRESSE

"Bienvenue à Marwen" construit sous nos yeux, à mesure, un récit aussi brillant et gigogne qu'il est tourmenté, jusqu'à dresser le portrait déchirant d'un de ces êtres en perdition dont Zemeckis a le secret. Libération
Entre réel et dessin animé, gravité et poésie, l'illusion est sidérante (...) Le Point
Etonnamment, le propos se révèle assez politique et engagé, explorant les thèmes de l'homosexualité et du féminisme. Captivant sur le plan visuel, "Bienvenue à Marwen" se révèle aussi beau que bon. L'Express
Un film hybride, d'une audace folle, résolument féministe, avec un Steve Carell bouleversant. Le Journal du Dimanche
Au fil de ce cheminement douloureux vers une hypothétique guérison, le cinéaste livre une ode touchante aux vertus cathartiques et curatives de l'art. La Croix
À travers cette illustration cinématographique et traumatique, Zemeckis remodèle la seconde moitié de l'histoire américaine des arts plastiques figuratifs du XXème siècle. Positif
La performance de Steve Carell, dans le double rôle de Hongancamp et du parachutiste se battant dans le village avec ses amies poupées, participe pour beaucoup à la réussite du film. Surtout, on n'a jamais vu pareil film issu d'un studio hollywoodien, tant il est sombre et explore la folie douce de cet homme psychologiquement abîmé et obsédé par les belles chaussures de femmes. Le Parisien
Robert Zemeckis transforme un tour de force technique en leçon de storytelling. Un film-somme doux, dur et dingue, en forme de célébration de l'imaginaire. CinemaTeaser