C'est ça l'amour

FILM FRANÇAIS DE CLAIRE BURGER | 2018 | 1H38
AVEC
BOULI LANNERS, JUSTINE LACROIX, SARAH HENOCHSBERG

Depuis que sa femme est partie, Mario tient la maison et élève seul ses deux filles. Frida, 14 ans, lui reproche le départ de sa mère. Niki, 17 ans, rêve d'indépendance. Mario, lui, attend toujours le retour de sa femme...
On a rarement vu une figure paternelle aussi aimante et singulière, jamais totalement là où on l'attend (il ne condamne pas sa femme, qui a pourtant fuit le foyer). La Voix du Nord

HORAIRES

2 > 7 MAI

jeudi 18:30
vendredi 16:30
samedi 16:30 | 20:45
dimanche 18:30
mardi 20:45 D

Le dossier de presse (PDF)

affiche du film

PRESSE

On n'aurait pas osé en demander autant à ce second film, et à l'œuvre naissante de la cinéaste […] dont il vient confirmer les qualités de cœur et la rigueur d'exécution. Les Inrockuptibles
Le petit miracle de "C'est ça l'amour", [...] c'est que Mario (Bouli Lanners, plein de bonne volonté maladroite) finira par prendre la lumière, et drôlement bien, sans que jamais le film ne tombe dans un apitoiement de saison sur la dureté de la vie pour le mâle contemporain. Libération
Une chronique modeste, mais qui bouscule les clichés sur la masculinité. Télérama
Remarquablement mis en scène, le film doit aussi beaucoup à Bouli Lanners, incroyablement sobre et juste dans l'émotion. Le Parisien
Claire Burger suit Mario, magnifique Bouli Lanners, le caresse d'un mouvement de caméra, épouse sa souffrance, colore ses espoirs, malaxe avec douceur la pâte humaine. L'Express
Bouli Lanners est exceptionnel de tendresse dans ce portrait d'une paternité contrariée qui confirme le talent de Claire Burger. Première
Comédie familiale et sociale toute en finesse, le film de Claire Burger tourné chez elle à Forbach est porté par l'acteur belge Bouli Lanners, bouleversant dans le rôle d'un homme qui doit élever seul ses filles adolescentes après le départ de leur mère. La Croix
La difficile acceptation par un père ordinaire du départ de sa femme constitue une redéfinition complète de l'identité des membres de cette famille. C'est ce moment délicat que capte merveilleusement Claire Burger, du trio de "Party Girl". Les Fiches du Cinéma