Le Jeune Ahmed

FILM BELGE DE LUC DARDENNE ET JEAN-PIERRE DARDENNE | 2018 | 1H24 | AVEC IDIR BEN ADDI, OLIVIER BONNAUD, MYRIEM AKHEDDIOU | En compétition, Cannes 2019

En Belgique, Ahmed, treize ans, inquiète de plus en plus ses proches. Sous l'influence de l'imam de la mosquée de sa ville, il semble basculer peu à peu vers l'intégrisme. Une enseignante qui le connaît depuis l'enfance va tenter de s'opposer à sa radicalisation…

HORAIRES

5 > 9 JUIN

mercredi 20:45
jeudi 18:30
dimanche 14:30 | 18:45
mardi 16:30 | 20:45 D

Le dossier de presse (PDF)

affiche du film

PRESSE

Cette empathie éprouvée à l'égard du personnage d'Ahmed, on la doit bien sûr au talent des frères Dardenne à trouver puis à faire travailler des débutants, tout en leur demandant ce qu'on exige des grands acteurs. Idir Ben Addi en est la démonstration dont la présence, dense, compacte, accapare tout le film. Le Monde
Un film magnifique où l'ampleur du propos s'appuie sur une observation aiguë des micro-événements, des gestes. Les Inrockuptibles
Les frères Dardenne signent un portrait percutant, empreint d'une grande humanité. Télérama
Cette balance très délicate, entre jeunesse, haine, amour des autres intégration et intégrisme, est au cœur du scénario. Et comme ce sont les Dardenne qui filment, et qu'ils sont passés maîtres dans l'art de traiter un fait de société sous la forme d'un thriller au suspense enlevé, on tremble à chaque instant (...). Le Parisien
Le duo filme au plus près les visages et les corps dans des cadres étroits pour mieux coller aux personnages. Leur caméra mouvante suit en plans-séquences, comme happée, les mouvements de cette force obscure du mal. La Croix
Les Dardenne, fidèles à leur style brut, épuré, tendu, se placent avant tout à la hauteur d'un gosse immature et perdu qui devrait plutôt être travaillé par ses hormones que par ses ablutions. La Voix du Nord