16 > 22 JANVIER

FESTIVAL TÉLÉRAMA

Une sélection des meilleurs films de 2018, à découvrir ou à revoir. Présentez à l'accueil de DSN le pass pour deux personnes que vous trouverez dans les numéros de Télérama des 17 et 24 janvier 2019 ou sur le site du magazine. Vous recevrez en échange une carte qui vous permettra de bénéficier du tarif de 3,50 € par personne et par séance. Sans cette carte : tarifs habituels.

EN VERSION FRANÇAISE
À partir de 8 ans

L'Île aux Chiens

Isle Of Dogs

FILM D'ANIMATION AMÉRICAIN DE WES ANDERSON | 2017 | 1H41
Ours d'Argent, Berlin 2018

Une épidémie de grippe canine envahit la ville japonaise de Megasaki et menace de contaminer les hommes. Le maire ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens sur une île : l'Île aux Chiens. Un jeune garçon se rend sur place à la recherche de son chien perdu…

HORAIRES

LES 16 & 19 JANVIER

mercredi 14:30
samedi 14:30 D

affiche du film

PRESSE

La plus grande beauté de L'Ile aux chiens réside toutefois dans son rendu plastique, ayant la richesse d'une grande symphonie de formes et de matières. Le Monde
Un film d'animation qui offre un terrain idéal aux savoir-faire de son auteur, avec des acteurs très en voix. L'Humanité
Ségrégation, maltraitance, corruption : avec cette fable animalière inventive, le cinéaste américain réussit un film politique haletant et foisonnant. Télérama
De fait, ce film virtuose d'animation stop-motion (...) reflète l'habituelle maniaquerie ébouriffante du réalisateur, mais s'étoffe tout à la fois d'une poignante épopée picaresque, d'un brûlot politique, et d'un manifeste antispéciste où les chiens se taillent la part du lion. Libération
Anderson n'est peut-être pas le plus politisé des cinéastes, mais la vulgarité, la bêtise, la malhonnêteté ne sont pas de son monde. C'est dire si le spectacle que lui offre notre époque semble le dégoûter. Et combien "L'Ile aux chiens" est bel et bien le reflet fidèle et aiguisé de notre présent. Les Inrockuptibles
Wes Anderson signe une splendide fable fantaisiste, à la fois dérangeante et humaniste. La Voix du Nord
Cette victoire des «super-enfants» et des explorateurs de tout poil suffit déjà amplement à toiser d'autres meutes bien moins téméraires et à conjurer, pour un bref moment d'enchantement, le cynisme de l'époque. Cahiers du Cinéma
Un conte dont la splendeur et le foisonnement esthétiques n'ont d'égal que la férocité politique. CinemaTeaser