JANVIER LE MOIS DE LA COMÉDIE

Diamantino

FILM PORTUGAIS DE GABRIEL ABRANTES ET DANIEL SCHMIDT | 2018 | 1H36
AVEC CARLOTO COTTA, CLEO TAVARES
Grand Prix de la Semaine de la Critique, Cannes 2018

Magnifique, candide et attachant, Diamantino est l'icône planétaire du football, un héros flamboyant touché par la grâce. Quand soudain, en pleine Coupe du Monde, son génie l'abandonne, il rate le but décisif pour l'équipe du Portugal. La star déchue, devenue objet de risée nationale, découvre alors qu'il y a un monde en dehors du football et du star système…
« On peut voir Diamantino comme une série B d'auteur folle, une inquiétante satire politique et une parodie fauchée, extrêmement drôle, de film de science-fiction. » Les Cahiers du cinéma

HORAIRES

2 > 8 JANVIER

jeudi 18:30
vendredi 18:30
samedi 20:45 D

Le dossier de presse (PDF)

affiche du film

PRESSE

Chaotique et jouissif, le film emporte tout sur son passage. Libération
Diamantino est un film délibérément idiot, sans limites, et qui déborde de compassion. Grâce à ce trait fertile, le duo de cinéastes dépasse la simple satire. Télérama
Taillé dans le maelström du monde contemporain, "Diamantino" est un pur film pop, c'est-à-dire une oeuvre dont la sophistication est mise au service de la préhension du réel pour tous. Les Inrockuptibles
Le résultat est surréaliste, tendance pop et queer. Le grand public peut rester hermétique à la sophistication kitsch, mais il est difficile de ne pas s'attacher à ce héros tragicomique au regard ébaubi et à la bonté quasi christique (formidable Carloto Cotta). Le Journal du Dimanche
Leur conte - car c'en est un, c'est sûr - brasse à la fois les Panama Papers, la montée de l'extrême droite, la tragédie des migrants, le tout sans jamais perdre le spectateur. Mieux, en l'amusant et en l'étonnant. L'Express
Attention, objet filmique complètement barré ! On ne sait pas ce que fument le Portugais Gabriel Abrantes et l'Américain Daniel Schmidt, mais c'est de la bonne. Le Nouvel Observateur