THÉÂTRE / JEUDI 22 FÉVRIER 20H / GRANDE SALLE / DURÉE 1H50 / TARIF A / CONSEILLÉ À PARTIR DE 15 ANS

Saison 1

ÉCRITURE ET CONCEPTION FLORENCE MINDER

CIE VENEDIG MEER

Autrice, comédienne, performeuse, metteuse en scène, Florence Minder nous invite aux frontières du réel.

 

La série télévisée s’est imposée avec force comme un genre narratif dont la variété de codes et de repères formels a élargi le champ d’expérience(s) du spectateur. Florence Minder sonde plus précisément le rapport individuel que l’humain entretient avec la fiction. L’héroïne se retrouve plongée dans une épopée amazonienne au-delà de toutes attentes.

Saison 1 – épisode 1 : « Ce que le monde attend de vous, c’est une histoire » : une héroïne, du suspense, des enlèvements, de la violence, des digressions…

Saison 1 – épisode 2 : « On survit tous grâce à la fiction » : mais qui est cette héroïne ? Appartient-elle à cette narration ?

Saison 1 – épisode 3 : « La vie » : … Non, nous n’allons pas spoiler la fin ! Tout ce que nous ajouterons là est que les décors sont tout en contrastes, que Florence Minder et ses deux acolytes voyagent allégrement dans les contrées du stand up, du théâtre, des arts plastiques, de la danse, que l’écriture et la structure de la pièce et le plateau pourtant presque nu créent une multitude d’images et de perspectives infinies. Une ambiance férocement drôle et rocambolesque qui nous fait basculer d’un monde absurde à l’autre en un instant.

 

« Le texte écrit au cordeau et où l’humour désamorce en permanence la violence est parfaitement maîtrisé d’un bout à l’autre (…), porté par une Florence Minder qui accumule les ruptures de jeu pour mieux déconstruire notre rapport au récit. » L’ÉCHO

 

Avec le soutien de l’Onda - Office national de diffusion artistique

De Florence Minder. Assistée de Julien Jaillot. Avec Sophie Sénécaut, Pascal Merighi et Florence Minder. Conseillère dramaturgique Manah Depauw • Scénographie et création lumière Simon Siegmann. Costumes et accessoires Cécile Barraud De Lagerie, Nicole Moris et Pauline Aschoff (stagiaire). Compositions originales et musique live Pierre-Alexandre Lampert. Création sonore Guillaume Istace.
Production Venedig Meer – Manon Faure. Coproductions Théâtre National Wallonie-Bruxelles, Festival de Liège. Aides et soutiens Fédération Wallonie-Bruxelles – Direction du Théâtre, Wallonie-Bruxelles International, Charleroi Danses, La Bellone Maison du Spectacle, SACD Belgique, Loterie Romande, Galerie Harpe 45, et Théâtre de Vanves, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois (FEEIG).

© photo : Hubert Amiel, Valérianne Poidevin, Vinciane Lebrun-Verguethen

Site de la compagnie


AUTOUR DU SPECTACLE

ATELIERS DÉCOUVERTE
LUNDI 19 FÉVRIER

ATELIER FICTION

AVEC FLORENCE MINDER
À destination des adultes et adolescents dès 15 ans. Lundi 19 février, de 18h30 à 20h30, au studio de DSN.
Florence Minder est autrice, metteuse en scène et performeuse. Dans Saison 1, elle invente et se joue des codes de la narration en mélangeant les genres : séries télé, stand-up, témoignage, fiction… elle nous fera découvrir tous les ressorts d’une histoire haletante, de sa construction à son écoute. [+]


FLORENCE MINDER
* Venedig Meer

Florence Minder (1981) est une auteure et actrice basée à Bruxelles.

Son travail mêle écriture, performance et théâtre. Formée à l'INSAS comme interprète, elle joue sous la direction d'Armel Roussel, Aurore Fattier, Pierre Mégos, Selma Alaoui. En 2011, à l'invitation du Théâtre National Wallonie-Bruxelles, elle présente un premier format court. Elle poursuit avec deux productions au Théâtre National.

En 2012, la version longue de Good Mourning Vostbil est jouée 38 fois dans 6 pays différents (Second Prix du Jury au Thespis International Monodrama Festival de Kiel, Allemagne 2014).

Dès 2013, l'originalité de sa démarche artistique la mène en Allemagne où elle collabore avec le chorégraphe Fabien Prioville, les danseurs Pascal Merighi et Thusnelda Mercy, l'auteure Karen Köhler. Elle se rend également au Québec où elle travaille avec l'auteure Sarah Berthiaume.

En 2015, son format court Episode 01 est sélectionné pour les XS dans la programmation officielle du Festival d'Avignon.

Début 2016, l'artiste se structure officiellement en asbl et crée sa compagnie : Venedig Meer.

Un nom qui suit une logique toute linguistique :
Florence > Ville italienne > Venise > mère suisse-allemande > Venedig
Minder > cours de flamand > moins > rétablir l'équilibre > Meer


Florence Minder donne la mesure de son art du récit — écrit, dit, profondément questionné — dans le succulent et terrible Saison 1 / Ep01.  Saison 1 (…) objet débridé et sans cesse surprenant.  Marie Baudet, La Libre Belgique

 Son propos et sa présence sur le plateau sont d'une violence et d'une force incroyable doublée d'une réelle inventivité de mise en scène.(…) la force de Florence Minder, elle est à la fois autrice et interprète de son œuvre.  Valérie-Anne Expert/SACD - propos recueillis par Sylvia Botella pour la RTBF

Le texte écrit au cordeau et où l'humour désamorce en permanence la violence est parfaitement maîtrisé d'un bout à l'autre (…) porté par une Florence Minder qui accumule les ruptures de jeu pour mieux déconstruire notre rapport au récit. Elle est supportée avec efficacité et brio par une Sophie Sénécaut débridée et un Pascal Mérighi aussi énigmatique que gracieux. Didier Béclard, L'Écho

S'il y a bien quelque chose qui est important, et en réalité c'est la seule chose qui compte, dans les métiers que nous faisons, c'est la rencontre avec une artiste, la personne derrière l'artiste. Le travail de Florence Minder est à son image : humain, intelligent, sensible, ouvert sur le monde. Ces rencontres sont des privilèges. David Dibilio - Point Ephémère Paris

Florence Minder nous embobine avec un talent monstre. Toute la culture.com