EN AVANT-PREMIÈRE AVEC DISTRIBUTION DE MONSTRUEUX CADEAUX !

Zombillénium

FILM D´ANIMATION FRANÇAIS D´ARTHUR DE PINS ET ALEXIS DUCORD (2017-1H20)
D´APRÈS LA BANDE DESSINÈE D´ARTHUR DE PINS
SÉLECTION OFFICIELLE, CANNES 2017

Dans le parc d´attractions d´épouvante Zombillénium, les monstres sont fatigués… zombies, vampires et loups-garous n´en peuvent plus de devoir divertir des humains consuméristes et égoïstes. Et puis les spectacles proposés s´épuisent et les comptes du parc sont dans le rouge. Jusqu´à l´arrivée d´Hector, un humain, contrôleur des normes de sécurité, déterminé à fermer l´établissement…
« Une sacrée vision de la famille recomposée (papa est un diable à cornes et ma belle-mère est une sorcière) qui clôt un divertissement plein de bruit, de courses poursuites, de vannes et de vraie tendresse sur la beauté des laids. » Télérama
À partir de 9 ans

HORAIRES

dimanche : 14h30 Avant-première + cadeaux !

mercredi : 14h30
jeudi : 17h
vendredi : 17h
samedi : 14h30
dimanche : 14h30
mardi : 14h30

mercredi : 14h30
jeudi : 14h30
vendredi : 14h30
dimanche : 14h30
mardi : 14h30

mercredi : 14h30 / 16h
jeudi : 18h30
vendredi : 18h30
samedi : 18h30 D

PRESSE

Adapté de la bande dessinée d’Arthur de Pins, "Zombillénium" réussit le beau pari de déniaiser le dessin animé à destination du jeune public en mêlant parfaitement horreur et humour. Le Monde
Sensation du festival d'Annecy 2017, cette adaptation de la bande dessinée d'Arthur de Pins confirme sa réputation d'enfer. Les aventures du démon Hector et de sa bande plairont aux grands et aux petits, sous le charme de cette splendide animation. Les Fiches du Cinéma
Adaptant sa bande dessinée avec la complicité d’Alexis Ducord, Arthur de Pins signe un film original, drôle, jamais vraiment effrayant mais terriblement attachant, qui brasse aussi des thématiques sociales et sociétales. Le Journal du Dimanche
(...) le film, situé dans un Nord brumeux, sinistré, se fend en effet d'un discours social étonnant de lucidité et de profondeur, proche du cinéma british. Une émotion émerge même de ce divertissement, rappelant que les vrais monstres ne sont pas ceux que l'on croit. Studio Ciné Live