EN VERSION NUMÉRIQUE RESTAURÉE
SÉANCE SUIVIE D´UNE CONFÉRENCE DE YOURI DESCHAMPS, RÉDACTEUR EN CHEF DE LA REVUE ÉCLIPSES.

Octobre

Oktjabr

FILM RUSSE DE SERGUEÏ MIKHAILOVICH EISENSTEIN (1927-1H52)
AVEC NIKOLAI POPOV, VASSILI NIKANDROV, LAYASCHENKO

Pétrograd de février à octobre 1917 : de la première révolution conduite par les socialistes modérés jusqu´au 26 octobre où les Bolcheviks soutenus par les ouvriers, les marins, les soldats, s´emparent du pouvoir. Ce jour-là, à la tribune du Congrès des Soviets, Lénine déclare : « La révolution ouvrière et paysanne s´est accomplie ».
« Film de commande pour le dixième anniversaire de cette révolution, Octobre se fit dans la fièvre de l´inspiration, les nuits sans sommeil (avec, parfois, onze mille ouvriers, soldats et habitants de Leningrad réunis pour la figuration sur la place du palais d´Hiver) et une atmosphère de tension extrême. (…) Malgré ses efforts, Eisenstein n´avait pu terminer Octobre à temps. (…) C´est seulement en 1966 que cette surprenante fresque d´un génie de l´art muet fut présentée au grand public, à Paris, dans sa version intégrale. » Télérama

HORAIRES

DIMANCHE 29 OCTOBRE, 18H30 U + CONFÉRENCE

PRESSE

Fresque grandiose, Octobre est un film de propagande soviétique qui travestit l’Histoire avec un brio rarement égalé. Un chef-d’œuvre à regarder d’un œil critique. AvoiraLire.com
C'est un film plein de bruit et de fureur. Muet, mais assourdissant. Par l'alternance de gros plans et de vues d'ensemble, d'images fixes et de mouvements de foule, de plongées et de contre-plongées, Eisenstein suscite le chaos. Et pousse au paroxysme son « montage intellectuel », déjà expérimenté dans La Grève (1924) et Le Cuirassé Potemkine (1925). Télérama