Les Hommes du feu

FILM FRANÇAIS DE PIERRE JOLIVET (2017-1H33) logo audiodescription
AVEC ROSCHDY ZEM, ÉMILIE DEQUENNE, MICHAËL ABITEBOUL

Philippe dirige une caserne dans le Sud de la France. L´été est chaud. Les feux partent de partout, criminels ou pas. C´est alors que débarque Bénédicte, adjudant-chef, même grade que Xavier : tension sur le terrain, tensions aussi au sein de la brigade...
« …personne ne s´est demandé pourquoi mon personnage s´appelle Philippe. Finalement si vous regardez mon parcours, ma tête et mes origines ont été plutôt un point fort qu´un handicap. ça m´a permis de jouer des individus aux horizons très différents. » Roschdy Zem

HORAIRES

LES 14 ET 15 OCTOBRE

samedi : 22h30 2=1
dimanche : 16h45 D

2=1 « ROSCHDY ZEM »

SAMEDI 14 OCTOBRE DEUX FILMS POUR LE PRIX D’UN !

Le Prix du succès (20h45)

Un film criant de vérité sur les difficultés d’un jeune humoriste à concilier sa récente célébrité avec ses origines. La Croix

Les Hommes de feu (22h30)

Les Hommes du feu convainc par sa solidité sans esbroufe dans l’écriture, la mise en scène et la direction d’acteurs (Roschdy Zem et Emilie Dequenne sont excellents, et le casting est impeccable), confirmant le savoir-faire artisanal de son réalisateur. Les Inrockuptibles

Lors des soirées 2=1, achetez un billet pour le premier film au tarif habituel et DSN vous offre la place pour le second !


PRESSE

Intense et saisissant. Le Parisien
Les Hommes du feu convainc par sa solidité sans esbroufe dans l’écriture, la mise en scène et la direction d’acteurs (Roschdy Zem et Emilie Dequenne sont excellents, et le casting est impeccable), confirmant le savoir-faire artisanal de son réalisateur. Les Inrockuptibles
La caméra à l'épaule s'impose donc comme une évidence dans ce film en forme de chronique, qui délaisse volontairement suspense et rebondissements. Les interventions se succèdent et suffisent à faire monter la tension (...). Télérama
Chronique attachante dans une caserne de pompiers. Studio CinéLive
Pierre Jolivet aime les films mettant en scène la réalité des métiers : avec les pompiers luttant contre les incendies d’été, il trouve un sujet parfait, souvent traité avant lui, mais qu’il développe à sa façon, solide, documentée, réaliste, agrémentée de la pointe de romanesque qu’il faut. Le Dauphiné Libéré