Detroit

FILM AMÉRICAIN DE KATHRYN BIGELOW (2017 - 2H23)
AVEC JOHN BOYEGA, WILL POULTER, JACK REYNOR

Été 1967, les États-Unis connaissent une vague d’émeutes sans précédent. La guerre du Vietnam, vécue comme une intervention néocoloniale, et la ségrégation raciale nourrissent la contestation. À Detroit, alors que le climat est insurrectionnel, des coups de feu sont entendus en pleine nuit en provenance d’un motel situé à proximité d’une base de la Garde nationale…

HORAIRES

8 > 14 NOVEMBRE

jeudi : 20h45
vendredi : 18h
samedi : 20h45
dimanche : 15h
mardi : 20h45 D

PRESSE

"Détroit" est moral et passionnant. Révoltant. Indispensable. L'Express
De manière juste et responsable, à travers une mise en scène aussi brillante que terriblement efficace, elle parvient à dissocier chaque individu, victime ou bourreau. Tout en englobant une histoire collective, plus large, remontant à des décennies d’humiliation et de ségrégation. Télérama
"Detroit" embrasse à la fois un système, ses inévitables déviations et son incapacité à se réformer. Un système qui est censé régir la vie de tous, quelle que soit la communauté à laquelle on appartient. Le Monde
Pour la première fois, Kathryn Bigelow aborde de front les résonances politiques de ces émeutes : inutile de dire qu'elles sont plus actuelles que jamais, aux Etats-Unis. Un très grand film – nécessaire. Mieux : essentiel. Le Nouvel Observateur
un tableau pétrifiant où la fiction oscille sans complexe entre brutalité et subtilité pour faire oeuvre documentaire. On sort renseigné mais surtout sonné, très impressionné par le vérisme de la réalisation et des acteurs, exceptionnels. Le Journal du Dimanche
la réalisatrice signe son meilleur film, une œuvre dans la tradition des films coup de poing de Richard Brooks ou Samuel Fuller. Positif
Bigelow reconstitue la nuit d’horreur avec une énergie et une colère terrassantes. Ahurissantes. Première