LA NUIT FANTASTIQUE - 1ÈRE ÉDITION

Ghostland

FILM FRANÇAIS DE PASCAL LAUGIER (2018-1H31)
AVEC CRYSTAL REED, ANASTASIA PHILLIPS, MYLÈNE FARMER
GRAND PRIX, FESTIVAL DU FILM FANTASTIQUE GÉRARDMER 2018

Suite au décès d’une tante, Pauline et ses deux filles héritent d’une maison. Mais dès la première nuit, des inconnus pénètrent dans la demeure et Pauline doit se battre pour sauver ses filles...
Interdit aux moins de 16 ans

HORAIRES

SAMEDI 28 AVRIL, 0H00 U

LA NUIT FANTASTIQUE

SAMEDI 28 AVRIL - 1ÈRE ÉDITION
3 FILMS POUR 12€ OU TARIFS HABITUELS PAR FILM
NOUVEAU ENTRACTE ENTRE LES FILMS : LE BAR DE DSN SERA OUVERT DE 19H30 À MINUIT.
Boissons et petite restauration disponibles.

En bonus : des vidéos "fantastiques" tournées par de jeunes dieppois !

La nuit a dévoré le monde (20h15)

Certes, Dominique Rocher n'est pas le premier français à s'attaquer au genre, mais il est le seul, à ce jour, à égaler l'efficacité visuelle d'un George Romero ("La Nuit des morts vivants") ou d'un Danny Boyle ("28 jours plus tard"). L'Express.

Quatre histoires fantastiques (22h15)

Joli programme, d’une belle cohérence. Télérama.

Ghostland (0h00)

Pascal Laugier renouvelle le genre du film d’horreur en cultivant le doute chez le spectateur. Le Monde.

 

Si vous avez réalisé de courtes vidéos sur le thème du fantastique (science fiction, horreur, suspens) et souhaitez les diffuser sur le grand écran de DSN, contactez Grégory à cinema@dsn.asso.fr


PRESSE

On en tremble, mais on adore ! Elle
Pascal Laugier renouvelle le genre du film d’horreur en cultivant le doute chez le spectateur. Le Monde
« Ghostland » a obtenu trois trophées, dont le Grand Prix, au festival du film fantastique de Gérardmer. C’est plus que mérité ! Le Parisien
Pascal Laugier se surpasse avec ce qui apparaît être indéniablement une nouvelle date dans l’horreur. aVoir-aLire.com
C'est tourné en anglais au Canada, certes, mais réalisé par un Français avec des capitaux en partie tricolores : cédez au frisson de ce train fantôme singulier, qui vous laissera sûrement plus de souvenirs qu'une virée à la foire du Trône.
Le Point
Avec comme tête d’affiche Mylène Farmer en mère de deux filles séquestrées par de monstrueux tortionnaires, Ghostland s’inscrit dans la généalogie d’une esthétique horrifique américaine à laquelle il rend hommage (Lovecraft, Carpenter, Rob Zombie…) tout en élaborant, autour d’un scénario malin, un torture porn malsain à souhait. Critikat.com
Aussi éreintant que sensible et touchant dans sa peinture d'une adolescence bouleversée par I'anéantissement de la cellule familiale, ce métrage unique et profondément original prouve une nouvelle fois que son auteur compte parmi les plus éminents représentants d'un cinéma de genre audacieux et radical. L'Ecran Fantastique