Song to Song

FILM AMÉRICAIN DE TERRENCE MALICK (2016 - 2H09)
AVEC MICHAEL FASSBENDER, NATALIE PORTMAN, RYAN GOSLING, ROONEY MARA

Sur la scène musicale d’Austin au Texas, deux couples voient leurs destins et leurs amours se mêler alors que chacun cherche le succès dans cet univers de rock’n’roll, de séduction et de trahison…

HORAIRES

16 > 22 AOÛT

mercredi : 16h15 / 20h45
jeudi : 20h45
vendredi : 18h30
samedi : 18h15
dimanche : 16h15 D

PRESSE

C'est déroutant, mais d'une beauté et d'une sensualité inouïes. Le Parisien
Dans ce laboratoire de cinéma, où la fiction prolifère sans limites (...), la fin a tout d'une concession (la seule) aux lois de la narration classique. De fait, elle paraît simpliste. Mais après le documentaire "Voyage of time" (...), cosmogonie fumeuse, "Song to song" redonne sa place à Terrence Malick, entre inquiétude morale et exaltation des sens.
Télérama
Un poème de cinéma qu'on jurerait inspiré des romans de chevalerie.
Ouest France
Ce n'est pas seulement une éclatante leçon de lyrisme : il y va de l'amour qui peut ainsi s'incarner à la fois comme passion inquiète et comme idéal serein.
Positif
Un casting prestigieux pour un récit qui sidère une fois de plus par sa mise en scène exceptionnelle, sa puissance émotionnelle et sa vision sans concession du milieu de la musique.
Le Journal du Dimanche
Terrence Malik tel qu’en lui-même, entre formalisme exacerbé et philosophie mysticonaturo-zen. Ce qu’il raconte pas d’une originalité folle : mais voilà, même s’il en abuse un peu, il a l’art et la manière de le dire.
Le Dauphiné Libéré
En présentant les guerres intestines de deux amants chez qui la haine et l'amour se mêlent, le cinéaste américain tisse une véritable tragédie antique autour de personnages aux destins trop vrais pour être beaux.
Rolling Stone
"Song to Song" donne l’impression d’être un remix de dix films d’où Terrence Malick extrairait les moments les plus saillants pour les compiler dans une mixtape furieuse et désordonnée. Cette compression a pour conséquence de décupler le pouvoir des gestes, comme si la vie entière en dépendait.
Première