Cycle « HORS SYSTÈME »

Captain Fantastic

FILM AMÉRICAIN DE MATT ROSS (2015 - 2H)
AVEC VIGGO MORTENSEN, FRANK LANGELLA, GEORGE MACKAY
PRIX DE LA MISE EN SCÈNE, UN CERTAIN REGARD 2016
PRIX DU PUBLIC, DEAUVILLE 2016

Isolé de la société, un père a consacré toute sa vie à l’éducation de ses six enfants. Mais quand le destin frappe sa famille, il doit abandonner le paradis qu’il avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va l’obliger à tout remettre en cause...

HORAIRES

LES 14 & 18 JUILLET

vendredi : 16h30
mardi : 20h30 D / 2=1

2=1 « LOIN DU MONDE »

MARDI 18 JUILLET DEUX FILMS POUR LE PRIX D’UN !

Captain Fantastic (20h30)

Un face-à-face entre nature et culture, dans un récit d’éducation en forme d’utopie que porte, sur ses larges épaules, Viggo Mortensen, parfaite incarnation du père, ce héros. Le Dauphiné Libéré

Au Long de rivière Fango (22h45)

un des films français les plus surprenants et méconnus des années patchouli (...) La quintessence de l'esprit 68, d'un cinéma libertaire et dégrafé. Télérama

Lors des soirées 2=1, achetez un billet pour le premier film au tarif habituel et DSN vous offre la place pour le second !

PRESSE

Incarné par un Viggo Mortensen en grande forme, Ben est-il le superhéros que le titre suggère ? Fantastique ou fantasque ? En tout cas un père idéaliste qui se bat pour ses convictions et pour que ses enfants vivent dans un monde authentique. De quoi forcer le respect. Télérama
L'ex-roi guerrier joue le patriarche gourou dans cette pépite issue du cinéma indépendant nourrie de philosophie et d'humour espiègle.
Le Point
La galerie de portraits est bien dessinée, le récit ne musarde pas trop, et tous les jeunes acteurs sont excellents, comme soulevés de terre par la composition très emballante de Viggo Mortensen.
Le Nouvel Observateur
Un face-à-face entre nature et culture, dans un récit d’éducation en forme d’utopie que porte, sur ses larges épaules, Viggo Mortensen, parfaite incarnation du père, ce héros.
Le Dauphiné Libéré
Un road-trip familial qui réchauffe le coeur par sa sincérité absolue et aborde, l'air de rien, des questions philosophiques essentielles sur la parentalité et la liberté. (...) Un film lumineux de la première à la dernière scène.
Première
A la fois road-movie et portrait de famille nuancé, "Captain fantastic" l'est vraiment... fantastique.
Le Parisien
Une sorte de "Little Miss Sunshine" écolo qui donne aussi bien à rire qu’à réfléchir, et nous rappelle qu’il est bon de mettre parfois un peu d’utopie dans nos vies.
Le Journal du Dimanche