SPECTACLES & CINÉMA

DSN vous invite à aller plus loin dans la découverte d’un univers artistique en proposant des passerelles entre spectacle vivant et septième art.
Bien souvent, ce sont les artistes eux-mêmes qui vous présentent leurs films de chevet.

En lien avec Dom Juan

PROCHAINEMENT ANNULÉ

Dom Juan et Sganarelle

DE VINCENT MACAIGNE (2015)
« Il faut sortir du fantasme romantique d’un Dom Juan séducteur. C’est au contraire un homme en cavale, malade, un être impur, oisif, qui dilapide l’argent de son père et se dresse contre Dieu ». Dans ce téléfilm réalisé pour la collection « théâtre » d’Arte, le metteur en scène et acteur fétiche du jeune cinéma français Vincent Macaigne livre sa vision du classique de Molière. Il sera intéressant de la confronter avec celle de Guillaume Doucet qui s’est lui aussi emparé du Festin de pierre.

En lien avec Ceci n’est pas un nez

DIMANCHE 6 NOVEMBRE 14H30

Pinocchio

DE ENZO ALO (ITALIE - 2012)
Révisez votre Pinocchio en compagnie de vos enfants grâce à ce joli dessin animé italien avant de découvrir l’adaptation d’Eugène Durif mise en scène par Karelle Prugnaud ! [+]

En lien avec Carte blanche à Anna Nozière

VENDREDI 11 NOVEMBRE 18H30

L’Ange exterminateur

DE LUIS BUNUEL (MEXIQUE - 1962)
DSN vous propose de prolonger la rencontre avec Anna Nozière par un autre repas très particulier. Celui imaginé par Luis Bunuel dans L'ange exterminateur, sommet du surréalisme au cinéma et source d'inspiration pour la metteure en scène. [+]

En lien avec Léonie est en avance (que l’amour doit donc être doux)

DIMANCHE 4 DÉCEMBRE 16H30

Mon oncle

DE JACQUES TATI (FRANCE – 1958)
Le grand Jacques Tati est une des sources d’inspiration de Thomas Gaubiac. Nous ne nous faisons pas prier pour vous proposer un de ses chefs d’œuvre, Oscar du meilleur film étranger, à redécouvrir en famille. [+]

En lien avec L’Île des Esclaves

MARDI 31 JANVIER 20H45

The Servant

DE JOSEPH LOSEY (UK – 1964)
Un grand bourgeois engage un valet aussi charismatique que malveillant qui va peu à peu inverser le rapport maître-esclave. Sur un scénario d’Harold Pinter, Joseph Losey livre un film envoûtant qui a justement fasciné la compagnie Akté. [+]

En lien avec Voyage à Tokyo

DIMANCHE 14 MAI 18H30

Le Goût du saké

DE YASUJIRO OZU (JAPON - 1962)
« Les films d’Ozu parlent du long déclin de la famille japonaise, et par-là même, du déclin d’une identité nationale […] Pour moi le cinéma ne fut jamais auparavant et plus jamais depuis si proche de sa propre essence, de sa beauté ultime et de sa détermination même : de donner une image utile et vraie du 20e siècle. » Wim Wenders [+]
Séance suivie d’une conférence de Youri Deschamps, rédacteur en chef de la revue Éclipses.